• 1 (450) 967-0500
  • Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Docteur, ma chambre tourne!

En vous levant du lit il y a 1 mois, vous avez eu l’impression que toute votre chambre tournait. Ces crises de vertige intenses mais brèves se produisent lorsque vous vous tournez dans le lit ou allez chercher vos souliers dans la garde-robe. Vous n’avez jamais eu d’épisode auparavant et ne souffrez pas de conditions médicales associées.

Votre médecin a diagnostiqué un vertige paroxystique positionnel bénin ou VPPB. Ce type de vertige est la pathologie vestibulaire la plus fréquente. Pour la personne affectée, il n’a de bénin que le nom.

Les vertiges sont causés par la présence de débris ou otoconies qui migrent dans les canaux semi-circulaires. Ceux-ci sont situés dans votre oreille interne et renseignent le cerveau sur les mouvements ou la position de la tête dans l’espace. Les femmes sont plus enclines à en souffrir et l’incidence augmente après 55 ans. La plupart du temps, on ne peut identifier la cause mais les VPPB peuvent être associés à l’ostéoporose, à des maladies auto-immunes, au diabète ou à l’anxiété. Ils peuvent également se produire après un traumatisme comme se frapper la tête ou un accident d’auto ou être secondaires à une labyrinthite, neuronite, maladie de Ménière ou migraines.

Le vertige est habituellement intense et de courte durée, moins de 1 minute, et est provoqué par les changements brusques de positions de la tête comme se lever ou se coucher, se pencher en avant ou se relever, regarder en l’air ou se tourner dans le lit. Le VPPB peut s’accompagner de nausées ou de pertes d’équilibre.

Le physiothérapeute peut vous aider si vous souffrez de VPPB. Après le questionnaire, il effectuera des tests pour identifier le canal semi-circulaire affecté. Par la suite, les manœuvres de libération permettent de faire migrer les débris vers une portion du canal où ils ne causeront plus de vertiges. Des exercices d’auto-traitement à faire à la maison vous seront également prescrits pour éviter des récidives. Habituellement 1-3 séances sont nécessaires.

Comme il existe plusieurs causes de vertiges, d’étourdissements, de pertes d’équilibre ou de vision brouillée, consultez toujours votre médecin. Si vous souffrez de VPPB, n’hésitez pas à consulter votre physiothérapeute. Un traitement rapide permet souvent de diminuer l’incidence de récidives.

Sylvie Leduc, physiothérapeute

© 2019 Chiromedic