• 1 (450) 967-0500
  • Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bien se protéger la tête en vélo

Saviez-vous qu’un casque de vélo a une durée de vie limitée ?

On recommande de changer de casque à tous les 5 ans. Est-ce que nous faisons face à un lobbying des fabricants qui veulent nous vendre des casques plus souvent ou bien est-ce une donnée véritable? Les casques sont faits d’une mousse en polystyrène moulée et enveloppée d’une couche de plastique rigide. Cette mousse est sensible aux rayons ultraviolets et à la sueur. Elle va donc se dégrader graduellement et perdre de sa résistance aux chocs. Donc il est vrai que nous devrions changer aux 5 ans.

Voici quelques autres conseils pour choisir un casque plus sécuritaire. Recherchez un casque avec la technologie MIPS. Identifiée par un petit cercle jaune sur le côté du casque, la technologie MIPS a été développée, entre autre, par des neurochirurgiens afin de réduire les impacts des chocs obliques sur votre cerveau. Son fonctionnement? La doublure MIPS permet de dissocier le mouvement du casque et celui de la tête en cas d’impact oblique. Dans les faits, si votre boîte crânienne subit un impact oblique, votre casque bougera indépendamment de votre tête, ce qui réduira la force d’impact portée à votre cerveau.

Pour vous assurer que votre casque est certifié comme étant sécuritaire, cherchez les mentions suivantes : AINSI, ASTM, CAN/CSA, CPSC ou Snell B90/B95. Si l’une de ces mentions apparaît sur l’étiquette, c’est qu’il répond aux normes de sécurité d’un organisme reconnu et que vous pouvez le porter en toute quiétude.

Bonne saison de vélo