• 1 (450) 967-0500
  • Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’acupuncture, une alliée complémentaire dans le traitement du cancer

Aux États-Unis, en 2010, plus de 60 % des centres d’oncologie avaient déjà intégré l’acupuncture comme thérapie de support ( National Cancer Institute [ NCI ]-designated comprehensive cancer centers ). Au Québec toutefois, les personnes atteintes de cancer souhaitant avoir recours à l’acupuncture doivent se diriger vers le secteur privé. Seule exception actuellement : les patients suivis à l’Hôpital général juif pour un cancer du poumon peuvent bénéficier de services d’acupuncture sans frais.

L’acupuncture peut aider à diminuer les effets secondaires des traitements médicaux (chirurgie, chimio et radiothérapie) comme les nausées et vomissements, la fatigue, la douleur, les bouffées de chaleur... Dans certains cas elle permet de réduire les doses requises de médicaments tels les analgésiques. Les traitements d’acupuncture peuvent également aider à réduire le stress et l’anxiété et contribuer à l’amélioration globale de la qualité de vie des patients atteints du cancer.

L’acupuncture est une thérapie que les patients peuvent recevoir sans contre-indication avant, pendant et/ou après leur traitement médical en oncologie. Outre l’aiguille, l’acupuncteur peut utiliser la chaleur, la pression, le courant électrique ou le laser thérapeutique.

Vous avez des questions ?
N’hésitez pas à communiquer avec notre acupuncteure

Lynn La Rocque, MBA

Membre de l’Ordre des acupuncteurs du Québec

 

Je vous joins une vidéo explicative : https://youtu.be/imbkPpQ02ao