Consultez notre blogue
 Suivez-nous:
Pour rester à l'affut des actualités de Chiromédic inscrivez-vous dès maintenant à son infolettre: Votre courriel

Anxieux..PAS MOI!

Posté par le dans Nouvelles
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 260

Anxieux …. PAS MOI!

L’anxiété est une émotion normale et obligatoire pour notre survie. Elle est le système d’alarme face à une menace possible ou réelle.  Comme lors de la conduite automobile en hiver, un stress léger à modéré devient vital pour exécuter une manœuvre rapide. Nous souffrirons tous d’anxiété à un moment ou l’autre de notre journée.  Par exemple, quand nous aurons à parler en public, à présenter un projet ou à assister à une rencontre pour un nouveau travail. À ce moment, nous aurons peut-être le cœur qui palpite ou les mains moites et c’est normal.  Alors on se parlera pour se calmer, on se  préparera mentalement.

Mais pour plusieurs raisons, certaines personnes sont plus anxieuses que d’autres.  Quelques personnes seront touchées moyennement par l’anxiété tandis que d’autres seront touchées de façon exagérée et iront même jusqu’à la panique.  Divers sensations désagréables telles que le manque d’air, la nausée, les larmes et biens d’autres encore plus graves peuvent perturber la vie des gens anxieux.

Plusieurs raisons peuvent être reliées à ces troubles : la génétique, un déséquilibre chimique ou hormonale, l’environnement dans lequel on travail ou celui où on a grandi, un évènement marquant ou encore un traumatisme.  Tout se passe entre nos deux oreilles mais c’est quand même notre corps qui écope durement : souffle court, nausées, bouffées de chaleurs, étourdissement, transpiration excessive, troubles à dormir…la liste est longue. Quand l’anxiété devient extrême, il faut se prendre en main.

On estime que 50% des gens atteints d’un problème d’anxiété grave ne consultent pas. Soit ils croient qu’ils n’ont aucun problème, soit ils croient qu’il n’y a rien à faire.  Reconnaître que nous souffrons d’un trouble anxieux est déjà le premier pas vers un mieux-être.  Il semble difficile de se sortir de ce trouble envahissant mais sachez que plusieurs outils peuvent aider. Bien sûr, un diagnostic du médecin sera essentiel.  La psychothérapie est l’un de ces moyens très efficace pour acquérir de bons outils. Sachez qu’il n’y a pas seulement que la médication.  Pour chacun d’entre vous les outils seront  différents : le sport, le yoga, la méditation, la respiration ou encore différentes techniques de relaxation.

En 18 ans de pratique, il est évident que j’ai côtoyé des centaines de patients anxieux. C’est alors avec certitude que je vous confirme que la massothérapie  est un outil vraiment  excellent.  Le temps des fêtes, avec les achats et les réceptions, les microbes et les virus, la conduite automobile hivernale, la neige, le verglas, le froid, peut amener son lot de stress pour plusieurs d’entre nous. Le massage en prévention ou de façon curative est sans contredit mon meilleur outil!   Joyeuses Fêtes à tous.

Annick Beauregard, massothérapeute