Consultez notre blogue
 Suivez-nous:
Pour rester à l'affut des actualités de Chiromédic inscrivez-vous dès maintenant à son infolettre: Votre courriel

 Thérapie par ondes de chocs (shockwave)

 

Le Shockwave est une thérapie mécanique où des ondes sont produites par une percussion des tissues pour réactiver le processus inflammatoire, facilitant ainsi la guérison.

Le principal effet du Shockwave est une force mécanique directe qui se produit au niveau cellulaire quand la vague d’énergie passe au travers du tissu traité. Ces ondes provoquent un impact contrôlé sur le tissu en question. Le résultat est une réaction biologique dans les cellules de ce tissu qui provoque une augmentation de la circulation sanguine, déclenchant ainsi une chaîne de réactions qui permet d’accélérer les processus naturels de guérison du corps.

Le Shockwave s’est avéré être une option de traitement efficace pour des conditions qui sont devenues chroniques, là où d’autres thérapies plus traditionnelles ont échouées. Cette méthode de traitement brisera la fibrose, augmentera la circulation et l’activité cellulaire favorisant ainsi la guérison, particulièrement dans les conditions suivantes :

  • Tendinite chronique ou tendinose;
  • Bursite de la hanche;
  • Tendon calcifié;
  • Tendinopathie de la coiffe des rotateurs et rotuliennes;
  • Fasciites plantaires avec ou sans Épine de Lenoir;
  • Névromes de Morton;
  • Épicondylites;
  • Points gâchettes chroniques;
  • Douleurs musculaires chroniques.

Cette approche nécessite une fréquence de un traitement par semaine pour 5 à 8 visites dépendant de la condition et de la chronicité. Un programme d’exercices sera aussi recommandé après la thérapie pour diminuer les chances de récidive. De plus selon les dernières données probantes en combinant le Shockwave et la cryothérapie, on augmentait de beaucoup l’efficacité du traitement. Le CENTRE CHIROMÉDIC est une des rares cliniques a pouvoir offrir la combination Shockwave et Cryothérapie.

Références
91% d’amélioration dans les cas de tendinites calcifiques (Calcific Tendinitis) 
Journal of American Medical Association 2003
78% d’amélioration dans les épicondylites (Tennis Elbow) - Journal of Orthopedics
90% d’amélioration dans les cas de fasciites plantaires (Plantar Fasciitis)
 Journal of Orthopedics Research 2005